Les pays d’Europe

Drapeau européen

L’Europe compte 49 pays allant de l’Océan Atlantique à l’Ouest à la frontière avec la Russie à l’Est, bien que celle-ci n’a jamais été vraiment précise.

L’Union Européenne est quant à elle une organisation visant à rassembler les pays Européens entre-eux. Seulement 28 des 49 Etats y ont adhéré.

Voici un tour d’horizon de ces pays.

Carte de l'Union Européenne

1957 : Création de la Communauté Economique Européenne

L’Allemagne, la France, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Italie (respectivement les drapeaux ci-dessous) créent la Communauté Economique Européenne par le Traité de Rome le 25 mars 1957.

 

 

 

1973 : Le Royaume-Uni fait son entrée

Avec le Danemark et l’Irlande, le Royaume-Uni fait son entrée dans la communauté européenne en 1973. Elle compte à ce moment-là 9 membres.

 

 

 

1981 & 1986 : Au tour de la Grèce et la Péninsule Ibérique

En 1981, la Grèce adhère à la communauté alors qu’elle en a fait sa demande en 1975.
De la même manière, l’Espagne et le Portugal, formant la Péninsule Ibérique, demandent leur adhésion en 1977 et sont officiellement membres en 1986.

 

 

 

1995 : Nouveaux pays dans l’UE

Le traité de Maastricht marque la fin de la Communauté Economique Européenne et le début de l’Union Européenne. Il entre en vigueur en 1993.

Deux ans plus tard, l’UE compte 3 nouveaux états-membres : l’Autriche, la Finlande et la Suède.

 

 

 

Avec ces 3 derniers pays, l’Union Européenne compte 15 Etats-membres.

2004 : 10 Etats adhèrent à l’UE

C’est la première de l’histoire qu’il y a un aussi grand nombre d’états à adhérer à l’Union Européenne.

Il s’agit surtout de petits pays de l’Est et du Sud.

Dans l’ordre des drapeaux ci-dessous : la Chypre, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie et la Slovénie.

 

 

 

 

 

2007 : 2 Etats, à mains d’oeuvre pas cher, qui permettent le dumping social ?

En 2007, l’arrivée de la Bulgarie et la Roumanie fait grand bruit. Les craintes viennent des peuples d’Etats membres de l’UE pour deux raisons principales.

 

 

 

L’adhésion de la Bulgarie et la Roumanie à l’Union Européenne va influencer drastiquement le nombre d’immigrés de ces pays vers d’autres pays d’Europe de l’Ouest (Allemagne, Royaume-Uni, France). De plus, les entreprises pourraient privilégier le travail de ses immigrés et ainsi faire du dumping social : baisse du salaire sur les travailleurs français ou allemands.

2013 : la petite dernière

Il manque un dernier Etat pour arriver aux 28 membres de l’UE : c’est la Croatie, arrivée dans l’UE après le traité de Bruxelles le 1er juillet 2013.

Futur : les pays qui vont, peut-être, faire leur entrée dans l’Union Européenne

5 pays sont candidats officiellement à leurs propres adhésions dans l’Union Européenne mais aucune date d’entrée n’est prévue.

Il s’agit de l’Albanie, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie et la Turquie. D’ailleurs, la procédure d’adhésion de la Turquie est la plus longue de l’histoire : ils ont fait leur demande en 1987 sans qu’aucune adhésion n’ait été faite depuis.

Les autres Etats

L’Islande, la Norvège ou la Suisse ont déposé un dossier qu’ils ont retiré par la suite. Jusqu’à nouvel ordre, ils ne souhaitent pas entrer dans l’UE.

La Bosnie-Herzégovine, le Kosovo ou la Moldavie sont des Etats probablement candidats : ils peuvent l’être mais aucun dossier n’a été remis.

Quant à l’Andorre, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, le Liechtenstein, Monaco, la Russie, Saint-Marin, Ukraine et le Vatican, aucune déclaration officielle n’a permis de déceler un probable candidat à l’Union Européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *