Pourquoi les blancs sont-ils supérieurs aux noirs ?

jared diamond inégalité

Par quel hasard les blancs ont-ils réduit à l’esclavage les noirs d’Afrique ?
Comment se fait-il que ces mêmes blancs aient réussi à coloniser aussi facilement les Amériques alors qu’ils étaient environ 1000 fois moins nombreux que les autochtones ?

Colonisation de l’Amérique par les Conquistadors – à 1 contre 300

Les colons anglais, français et espagnols sont arrivés en Amérique par bateaux, ils se battaient avec des fusils et des canons. En face d’eux, les autochtones avaient pour seules armes des arcs.
De part ces inégalités de matériels, Francisco Pizarro – responsable d’une partie de la colonisation et représentant espagnol – n’a eu aucun mal à capturer l’empereur inca Atahualpa, alors que les espagnols se battaient avec seulement 180 soldats contre 30 000 personnes autour d’Atahualpa.

Mais comment les « blancs » ont-ils eu l’idée de construire des fusils alors que les « noirs » ou les « rouges » ne l’ont pas eu ?

La race blanche supérieure aux autres ?

L’idée que se font certaines personnes est de dire que les blancs sont intrinsèquement supérieurs aux autres peuples. Par leur intelligence – innée ou acquise – ils ont pu construire des armes plus puissantes, des moyens de locomotions plus rapides et plus solides (frégates contre barques) pour coloniser les autres parties du globe.

Jared Diamond, anthropologue, auteur de nombreux livres à ce sujet parmi lesquels « De l’inégalité parmi les sociétés », explique en détail pourquoi les blancs ont été plus « intelligents » techniquement que les autres peuples. Vous pouvez acheter le livre via Amazon en cliquant sur le lien ci-dessous :

De l’inégalité parmi les sociétés: Essai sur l’homme et l’environnement dans l’histoire

Je vous recommande de lire ce livre, très intéressant, permettant de comprendre pourquoi les africains sont plus « arriérés » techniquement que les européens. Il répond aussi à ceux qui pensent que la race blanche est supérieure au reste.

En effet, Jared Diamond explique de manière à la fois scientifique et historique l’évolution des peuples du monde en fonction de leur habitat naturel.

Tout est une question de nourriture

En Europe, la nature a favorisé l’agriculture. Ainsi, nos ancêtres n’ont pas eu à ce soucier de leurs nourriture. Dès lors, les populations n’étaient pas obligés de toutes participer à la chasse et la cueillette. Nous nous sommes alors spécialisés : certaines personnes s’occupaient de la culture de leurs terres, d’autres de la construction de bateaux, d’autres individus recherchaient à faire évoluer les armes… Il y avait aussi des médecins, des prêtres, des bureaucrates.

De l’autre côté de la méditerranée tout comme sur d’autres continents, les peuples ne pouvaient vivre que de chasse et de cueillette car il est impossible pour eux de cultiver sur les terres : les fruits et légumes ne poussant pas aussi facilement qu’au Croissant Fertile. Tous les membres du groupe devaient donc chasser et cueillir empêchant ainsi de se spécialiser dans d’autres domaines n’étant pas productifs. Etant nomades, ils ne pouvaient pas faire pousser eux-mêmes leurs récoltes sur leurs terres, ils changeaient de lieux suivants les saisons. Contrairement aux européens où un couple pouvait avoir plusieurs enfants – la nourriture n’étant pas une chose qui manque, les femmes pouvaient nourrir jusqu’à 10 enfants – , les chasseurs-cueilleurs ne pouvaient pas se permettent d’en avoir autant. A la fois nomade et pouvant à tout moment manquer de nourriture, les femmes n’avaient pas plus d’un ou deux enfants.

Manquant de nourriture et d’individus au sein de leurs tribus, les chasseurs-cueilleurs ont subi un retard important vis-à-vis des européens, permettant à ces derniers de les coloniser.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à vous procurer le livre de Jared Diamond, en cliquant sur le lien ci-dessous :

De l’inégalité parmi les sociétés de Jared Diamond

 

1 Commentaire

  1. arthur Répondre

    C’est en partie vrai. La zone géographique a en effet contribué au développement technique mais en fait l’Europe est beaucoup plus terrible sur la nourriture qu’on ne le croit. Pensez à l’hiver russe qui a arrêté les plus grandes armées, napoléonnienes et hitleriennes.
    Les européens ont inventé l’agriculture afin de passer l’hiver où la nourriture était rare et les famines/disettes décimaient les populations tandis qu’en Afrique et en Amérique, la nourriture était à profusion toute l’année (zone équatorialle), la seule chose qui régulait la population était les épidémies. Leur but n’était donc pas de produire de la nourriture mais de résister aux maladies. Les européens ont donc développer l’agricultre en redoublant d’inventivité que ce soit sur le plan technique que sur les méthodes de rendement. Ce même esprit d’inventeur les a aidé à développer les fusils, les bateaux qui leur ont permis la colonisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *