5 faits sur la vie de Jésus

jesus

On ne parlera pas ici des faits « surnaturels » attribués à Jésus-Christ – considéré comme le messie pour les chrétiens – comme lorsqu’il dit à un handicapé « Lève-toi et marche », ou lorsqu’il décuple le nombre de pains.

Dans cette article, nous allons voir 5 faits que Jésus a réalisé, qui le rend à la fois humain et exceptionnel.

La samaritaine

Les juifs méprisaient les samaritains. Ils ne leurs adressaient pas la parole, surtout aux femmes.

Jésus, qui était juif, fatigué de sa longue route demande à une Samaritaine de lui donner à boire. « Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boite, à moi qui suis une femme samaritaine ?« . Il contredit ainsi la règle et innove en tenant une discussion avec une opprimée. Il considère qu’on peut parler avec tout homme ou femme venant d’un groupe différent du sien.

Comme à l’époque, les samaritains sont peu nombreux. Aujourd’hui, on en dénombre 750 dans le monde.

L’enseignement

Dès qu’il le peut, il enseigne – entre autre au travers des paraboles (courte histoire reprenant des événements quotidiens) – ce qu’il appelle la « Bonne Parole », et donne son avis sur divers sujets, notamment la richesse, la possession matériel et le pardon.

Voici quelques citations pour chaque sujet, qui nous font réfléchir sur soi et la société, même 2 000 ans après :

La richesse

– Donne à qui te demande, et ne cherche pas à éviter qui veut te faire un emprunt.
– Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.
– Gardez-vous avec soin de toute avarice, car, dans l’abondance même, la vie d’un homme ne dépend pas des biens qu’il possède.

La possession matériel

– Ne vous amassez pas des trésors sur la Terre, où la rouille et les vers rongent, et où les voleurs percent les murs et dérobent.
– Nul ne peut servir deux maîtres car, ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent.

Le jugement et le pardon

– Si donc, lorsque tu présentes ton offrande, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère, puis viens présenter ton offrande.
– Ne jugez point, afin de n’être point jugés. Pourquoi regardes-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et ne remarques-tu la poutre qui est dans ton œil ?
– Faites aux autres ce que vous voulez qu’ils vous fassent.

La femme prostituée

Il mangeait avec des pharisiens, juifs qui se distingue par le recours à la Torah orale pour fixer la loi juive. Une « femme pécheresse », certainement une prostituée, arrive et pleure sur ses pieds.

Pour les pharisiens, il était inconcevable qu’une femme coupable puisse venir au moment du repas, toucher le corps d’un homme.

En versant des larmes sur ses pieds, en lui parfumant les pieds, elle a prouvé qu’elle était consciente de ses erreurs. Ainsi, Jésus lui pardonne ses péchés.

« C’est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés : car elle a beaucoup aimé« .

La femme adultère

L’une des histoires les plus connus.

Des scribes – chefs religieux qui font respecter la loi juive – et des pharisiens emmènent une femme adultère à Jésus.

Ils lui dirent : « Maître, cette femme a été prise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, qu’en dis-tu ? »

Il dit alors «  Que celui qui n’a jamais péché, lui jette la première pierre« . Ainsi, les scribes et pharisiens sont partis, sans lancer une seule pierre.

Cela parait presque simplet, mais qui d’entre nous est capable de pardonner aussi facilement pour quelque chose de moins grave ?

Marchands du temple

C’est le seul épisode connu où Jésus a été violent.

Dans la cours du Temple, Jésus trouva des marchands de bœufs, de brebis et de pigeon, ainsi que des changeurs d’argent (la monnaie grecque, romaine et juive seulement étaient acceptées). Il prit des cordes, en fit un fouet et les chassa tous de l’enceinte. Il jeta par terre l’argent.

 » Ôtez cela d’ici ! C’est la maison de mon Père. N’en faites pas une maison de commerce. »

 

Quoi qu’ils en soit, qu’on soit croyant ou non, il peut être intéressant de prendre conscience dans notre vie de tous les jours de ces 5 messages apportés par Jésus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *